,

Quand l’investissement vire au cauchemar – Ils lèvent 100 millions de $… et filent à l’anglaise (JournalDuCoin)

Curieuse histoire – S’ils restent actifs sur les réseaux sociaux, les deux co-fondateurs du protocole Status sont sous le feu des projecteurs : des investisseurs les accusent d’avoir tout simplement disparus avec l’argent levé pendant l’ICO dantesque du projet en 2017. Mais où sont donc passés les deux comparses… et les 100 millions de dollars levés à l’époque ?

Notre avis sur Ethereum (ETH) »

Des investisseurs inquiets

Si les investisseurs en question sont si pressés de renouer le contact avec les entrepreneurs à l’origine du réseau Status, c’est qu’ils ont de nombreuses questions. Ils attaquent en effet la société aux USA en l’accusant d’avoir mené une vente illégale non enregistrée d’actions lors de son ICO.

Comme le rapporte CoinDesk, ils cherchent ainsi à obtenir réparation, avec dommages et intérêts bien évidemment. Problème : Jarrad Hope et Carl Bennetts, les deux co-fondateurs, semblent introuvables.

Un silence qui surprend

Les accusations des plaignants sont lourdes : ils annoncent avoir tenté “par tous moyens” de retrouver Messieurs Hope et Bennetts, tout comme d’identifier le siège social réel de l’entreprise Status. Ils auraient fait chou blanc dans les deux cas, et ce malgré l’aide d’un détective privé.

detective-enquete

Si les deux comparses concernés sont visiblement actifs sur les réseaux sociaux, Decrypt rapporte ne pas avoir réussi à les joindre non plus. Un attaché de presse travaillant pour Status n’aurait pas pu leur confirmer non plus s’il était en capacité (ou non) d’échanger avec ses patrons.

Cette plainte loin d’être anodine s’inscrit dans un mouvement de fonds plus ample, dont il a déjà été question dans nos pages : des actions de groupe massives menées aux USA contre certaines des plus grosses sociétés du secteur.

L’article Quand l’investissement vire au cauchemar – Ils lèvent 100 millions de $… et filent à l’anglaise est apparu en premier sur Journal du Coin.